Les Maisons de Quartier
Le Projet X
La Régie de quartier
Le Samusocial
Les Ateliers des Tanneurs
Asbl 1000 Services
 
LE SAMUSOCIAL

Depuis 2006, les ministres de la Commission communautaire commune de la Région de Bruxelles-Capitale ont mandaté le Samusocial de Bruxelles pour la gestion du plan hivernal.

La Secrétaire d'Etat à l'Intégration, l'Asile et la migration Maggie de Block a également mandaté le Samusocial pour l'ouverture d'un sas supplémentaire de près de 500 places afin de répondre à l'augmentation du public sans-abri en rue et à la problématique des demandeurs d'asile sans place dans les structures fedasil.

Pourquoi à Bruxelles et pourquoi le Samusocial de Bruxelles ?

Parce qu'à l'instar des grandes villes, Bruxelles se doit de prévoir un plan d'action pour gérer ces situations en période de froid. Par ailleurs, il faut être bien conscient que la majorité des personnes en situation d'errance se trouve sur le territoire de la Ville.

Le choix d'un lieu central, c'est avant tout une garantie d'accessibilité.

Par ailleurs, le Samusocial de Bruxelles est reconnu:
  • pour son opérationnalité sur Bruxelles en journée et en nuit, 365 jours par an;
  • pour sa situation géographique stratégique (centre, à proximité des gares et du centre-ville);
  • pour son infrastructure et son équipement qui permettent d'ouvrir des places supplémentaires en cas de besoin ou de crise;
  • pour les offres de services que l'association rend (permanence psychosociale, soins infirmiers, médicaux, etc.);
  • pour son accessibilité aux personnes handicapées, âgées, femmes battues (tous publics);
  • pour la gratuité de ses services et son accueil à bas seuil d'exigence…
et in fine, le Samusocial de Bruxelles est l'opérateur actif de nuit qui collabore avec les autres acteurs comme les gardes hospitalières et la police (qui ramène vers le Samusocial de Bruxelles des femmes battues, des personnes expulsées de leur logement ou victimes d'un incendie).

En période non hivernale, les places d'urgence gratuites sont au nombre de 158 à Bruxelles.




 
FR | NL   


Vers une politique de migration plus intégrée, grâce au FAMI